Burkina Faso : Conseiller / Conseillère Juridique du CILSS

CDD INTERNATIONAL RECRUTEMENT INTERNATIONAL @CILSS posted 1 mois ago

Job Description

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Conseiller / Conseillère juridique ( Reférence : E0522N146 )

Détails de l’offre

  • BAC+5 (DESS DEA MASTER II)
  • Contrat à durée déterminée(CDD)
  • Employeur : CILSS
  • Ville : Ouagadougou
  • Pays : Burkina Faso

Les candidatures féminines et celles des pays membres sous représentés dans les effectifs du CILSS sont vivement encouragées

Le Comité permanent Inter – Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recrute pour son siège basé à Ouagadougou, Burkina Faso un Conseiller / une Conseillère Juridique.

Titre du poste                       :           Conseiller / Conseillère Juridique du CILSS

Lieu d’affectation                  :           Secrétariat Exécutif, Ouagadougou, Burkina Faso

Durée du contrat                  :           Contrat initial d’un an avec possibilité de prorogation

Rémunération                       :           Classé en Catégorie P5 de la grille salariale du CILSS

Type de recrutement           :           Inter- Etatique

Date de clôture                     :           8 juillet 2022

1- RESUME : L’objectif du poste est d’assurer la gestion juridique de l’organisation.

2- RESPONSABILITES

Missions du poste :Sous l’autorité du Secrétaire exécutif et la supervision directe du Secrétaire exécutif adjoint, le Conseiller / la Conseillère Juridique a pour missions principales :

  • de veiller à l’immunité de juridiction et d’exécution conférée au CILSS ;
  • de contribuer à l’élaboration, à la rédaction des contrats, des accords et des conventions impliquant ;
  • le système CILSS ;
  • d’assurer une veille juridique afin de garantir la sécurité des actes du système CILSS ;
  • de participer à l’étude et à l’analyse des dossiers d’ordre juridique ;
  • de prendre en charge les contentieux nés des engagements du système CILSS.

Activités et tâches :

  •  de proposer et mettre en œuvre les dispositions juridiques pour la protection du système CILSS ;
  • d’élaborer des avis juridiques et prodiguer des conseils sur la gestion juridique du CILSS ;
  • d’assurer la collecte de tous les textes législatifs et règlementaires se rapportant au domaine d’activité du CILSS et développer une base de données de l’ensemble des actes juridiques de l’institution ;
  • de veiller à la conformité juridique des relations du CILSS avec ses partenaires et son personnel ;
  • d’apporter une assistance et des conseils juridiques au management dans la rédaction des actes (marchés, contrats, etc.) du système CILSS ;
  • de contribuer en relation avec l’auditeur interne, les Directions Générales de l’INSAH, du CRA, avec les Unités d’Appui au Management et les programmes à l’étude des dossiers ayant un caractère juridique ;
  • de mener des enquêtes approfondies, en collaboration avec l’Auditeur Interne et les structures internes concernées en vue de recueillir les faits, les informations et documents nécessaires à la poursuite ou à la défense d’affaires impliquant le CILSS et ses sites ;
  • de préparer et d’examiner les processus judiciaires et de règlement extrajudiciaire des différends ;
  • de veiller à l’harmonisation, à l’actualisation et à la cohérence des actes engageant le système CILSS ;
  • de rédiger les avis juridiques sur les questions litigieuses, et toute note reflétant la position du CILSS en cas de contentieux ;
  • d’assurer les relations avec les avocats et conseils juridiques chargés de la défense des intérêts du système CILSS ;
  • de collaborer avec les avocats en cas de contentieux, à la rédaction des moyens de défense de l’Institution ;
  • de prendre en charge et suivre tous les dossiers susceptibles d’avoir des développements contentieux ;
  • de préparer et de suivre les dossiers contentieux ;
  • de donner des avis juridiques à l’UAM-GRH dans l’application du Statut du personnel du CILSS ;
  • de diffuser les bonnes pratiques dans son domaine de compétences et assurer la formation du personnel dans lesdits domaines ;
  • de participer à la passation et au suivi des marchés ;
  • d’assister le système CILSS lors des rencontres où les aspects juridiques doivent être abordés ou débattus ;
  • de suivre les dossiers en contentieux jusqu’à leur règlement ;
  • de participer aux groupes de travail et de pilotage des projets ;
  • de fournir l’expertise juridique permettant une évaluation des risques contentieux ;
  • de soumettre à sa hiérarchie toute proposition ou suggestion visant à améliorer le cadre juridique de l’Institution ;
  • d’exécuter toutes autres missions à lui confiées par le management du CILSS
3- COMPETENCES, APTITUDES ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES
  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Doctorat / PhD, DESS, DEA, Master 2 en sciences juridiques ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  •  Avoir une bonne connaissance des questions juridiques des organisations internationales ;
  • Disposer d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins cinq (05) ans dans la gestion juridique des organisations dont au moins deux ans dans les organisations internationales ;
  • Avoir une bonne connaissance du fonctionnement des institutions régionales ou sous régionales ;
  • Etre apte à travailler en équipe multidisciplinaire et sous pression ;
  •  Avoir une parfaite maîtrise de l’outil informatique ;
  •   Etre bilingue (de préférence français/anglais) ou à défaut avoir une bonne maitrise de l’une des langues officielles du CILSS (français, anglais, arabe, portugais) et une capacité de travail dans l’une des trois autres,
  • Disposer d’aptitudes  réelles en matière d’autogestion, en faisant preuve d’un sens d’éthique, d’intégrité, de la confidentialité et de probité morale;
  • Faire preuve d’objectivité dans la gestion des conflits sans distinction de culture, de position ou de sexe et encourager les autres membres du personnel à surmonter les préjugés et les stéréotypes culturels ou liés au sexe ;
  •  Avoir une bonne compréhension de la structure organisationnelle, de la dynamique et des principales attentes du CILSS,
  •   Avoir une bonne connaissance du mandat, du plan/des priorités stratégiques du CILSS ainsi que de la situation et des tendances économiques, politiques et sociales dans les États membres ;
  • Avoir une parfaite maîtrise des règles et procédures du CILSS ;
  • être âgé / âgée de cinquante (50) ans au plus au moment du recrutement.

 4- CONDITIONS DE RECRUTEMENT

 Le dossier de candidature doit comporter les éléments suivants :

 –  Une demande de candidature ;

–   Une lettre de motivation ;

–   Un Curriculum Vitae actualisé et certifié sincère par le candidat ;

–   Une attestation délivrée par son (ou ses) employeur(s) précisant les emplois et les fonctions exercées et leur durée ;

–     Une copie certifiée des  titres, diplômes, attestations de qualification ;

–     Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois ;

–      Les adresses de trois personnes de référence.

Les dossiers de candidature devront parvenir au plus tard le 08 juillet 2022 :

– sous pli fermé à l’adresse suivante : Monsieur le Secrétaire exécutif du CILSS, 03 BP 7049 OUAGADOUGOU 03 BURKINA Faso ; avec la mention  » Recrutement d’un Conseiller / Conseillère Juridique  »

– Par mail à l’adresse recrutements@cilss.int ; avec copie à administration.se@cilss.int.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter le Secrétariat Exécutif Tél. : (00226) 25 49 96 00 – Fax : (00226) 25 37 41 32- Courriel : recrutements@cilss.int ; site web : www.cilss.int

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, vous consentez à notre utilisation des cookies.
Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, vous consentez à notre utilisation des cookies.